Armadis les vignerons du gerland - gers (32)

La province de Gascogne  se trouve au sud Ouest de la  France. L’appellation  Armagnac regroupe les régions du Bas Armagnac, du Haut Armagnac et de la ténaréze.

L’Armagnac suit des règles strictes d’élaboration ancestrales ;
Il fait partie des plus prestigieux produits de France dont l’origine remonte au 15 eme siècle. On retrouve, en effet  en 1441,  les premières  traces de sa production et de sa consommation.

Notre Vignoble

Situés en Bas Armagnac, nous possédons l'un des plus grands vignobles de la région : 3200 hectares de vigne dont 62 hectares d'un seul tenant sur un sol garantissant une qualité constante.

L'ensemble des vignes est situé dans la région délimitée du Bas Armagnac réputée la meilleure. Les vins les plus adaptés, provenant de l'Ugni Blanc, sont choisis puis distillés dans nos alambics à distillation continue. Ce procédé permet d'obtenir des arômes traditionnels riches et typiques. Ces eaux-de-vie vieillies en fûts de chêne, dans nos chais pendant des années, prendront cette couleur ambrée particulière et ces subtils parfums qui caractérisent l'Armagnac

La Distillation

Traditionnellement en Armagnac, on utilise des alambics à jet continu. Ces appareils sont en cuivre et produisent 20 hectolitres d'alcool pur  toutes les 24 heures. Comme pour le vin, la production est contrôlée par le laboratoire départemental, mais en plus par l'Institut National d'Appellations d’Origine.

La période de distillation commence dès soutirage des vins fermentés (début novembre), et s'achève obligatoirement fin Janvier de l’année qui suit la récolte.

Le Vieillissement

Phase délicate et complexe:

  • Délicate :
    L'eau de vie de vin d’Armagnac, avec ses arômes caractéristiques à la sortie de l'alambic, a besoin de s'affiner au contact du bois de chêne dans les fûts de maturation, appelés « pièces ».

    Pendant cette période de vieillissement, certains des éthers s’évaporent tandis que d’autres s'harmonisent avec le parfum des tanins contenu dans le bois.
  • Complexe :
    L'ambiance du chai doit être propice au vieillissement.

    Par une hygrométrie et une excellente isolation thermique, les échanges des arômes naturels de l'Armagnac et du bois de chêne sont favorisés.

    Ils sont nécessaires au développement  de son bouquet final.
    Le suivi de chacune des étapes de transformation, comme les soutirages, les aérations, est fait par dégustation.

    Le choix du bois dans la fabrication des pièces reste un élément majeur  pour  la qualité du vieillissement des Armagnacs ; Les chênes de la vallée du Midou et de ceux du Limousin sont les plus appropriés.

    Le "parc" des pièces de vieillissement doit être un équilibre de bois neufs ayant tout leur tanin, et des pièces au bois plus ou moins "épuisés" qui affineront ces tanins.
    Pour obtenir les Armagnacs VS, VSOP, XO ou EXTRA, l’interprofession (le BNIA)  impose un nombre d’années minimum de vieillissement repris dans un texte officiel géré par la DGCCRF :
    • VS 2 ans minimum
    • VSOP 4 ans minimum
    • NAPOLEON 5 ans minimum
    • EXTRA 6 ans
    • XO 6  ans

    Les millésimés doivent exclusivement provenir de l'année de récolte:
    Exemple : Millésimé 1958 - Récolte 1958

Les Coupes et les Assemblages

A la sortie des Alambics, l'eau de vie d'Armagnac titre entre 55% volume et 65% volume, selon ce qu’aura prévu le maître de chai ; Armagnac à consommer dans ses 10 premières années ou Armagnac de garde pour le vieillissement plus long, le degré sera donc plus ou moins fort.

Traditionnellement l’Armagnac, comme les autres spiritueux, est consommé entre  40 % et 45% de volume d’alcool.

La réduction du degré se pratique progressivement au fil des ans à l’aide d’assemblages de «  petites eaux » ou à une réduction lente et minutieuse par l’adjonction d’eau déminéralisée.

Les " petites eaux " sont obtenues à base d’eau déminéralisée et d'Armagnac pré assemblés afin d’obtenir un produit titrant 25 % volume.

Les Assemblages

Nous réalisons ce qui est communément appelé des « assemblages » : VSOP, XO, EXTRA …

Le bouquet et la couleur obtenus doivent être constants. Nos consommateurs sont accoutumés à un  type d'assemblage qui lui a été proposé dès le départ, notre réputation c’est la pérennité gustative de nos Armagnacs.

Seule la dégustation de nos maîtres de chai est la garantie de cette régularité, leur connaissance de chaque millésime, leur expérience dans l’art de les associer, de les affiner est notre gage de qualité.